• con comme la pluie

    Ah bouducon, quel orage sur Toulouse. Des éclairs atroces, le tonnerre infernal et la foudre mortelle… Ah comme cela est beau. Je ne puis m’empêcher en ces moments de rêver  à mon héros préféré, le capitaine Haddock.

    « Raccrochez madame, vous ne savez pas qu’il est dangereux de téléphoner pendant un orage… »

    Et braoum, le cul dans un lustre au plafond. Heureusement, ce genre d’événement n’existe plus en notre monde civilisé moderne militant et citoyen. Ce gag tomberait aujourd’hui à l’eau..

    Tiens, j’y songe, c’est durant un orage aussi violent que celui auquel j’assiste enthousiasmé ce soir que j’ai découvert le secret définitif de l’existence. Comment être intelligent, drôle, charmant. Et bien membré, aussi. Ou bien gaulée pour ces dames.

    C’est amusant comme cela est simple lorsque l’on en sait l’équation. Bête comme choux. Facile et toujours efficace. Ah comme parfois les plus grands secrets nous crèvent les yeux.
    Je ne désirais pas au début révéler ma découverte au monde, étant plutôt attiré par les êtres tristes, les malades, les sans grade, les déshérités, les originaux et autres hurluberlus. Pourtant, il m’amuse de songer à une terre peuplée d’êtres beaux, riches, subtils. Des nichons bien tendus, des culs bien fendus. A perte de vue. Et du neurone bien efficace…

    Nous saurons bientôt si le monde est plus plaisant car vous allez vous même vous transformer.

    Le secret, la recette miracle, la potion magique : voici..

    Vous avez sûrement chez vous un abattant…ah bon dieu, cet éclair……………………………..rggggggrzzzzzbbbbzzzzBRAOUM…foudre…schap.. freeboxbzzzz paf…….


  • Commentaires

    1
    vemo
    Lundi 8 Mai 2006 à 11:20
    orage
    orage,eau désespoir ..c'est tout.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :