• cpe : version 2

    Enfin, Liberagneugneu se réjouit et glapit son soutien total et irréversible au gouvernement Fra-ançais qui dans sa grandeur, vient d'adopter définitivement à 2 voix contre zéro au dernier tour de la course l'amendement 8 de l'alinéa 7 du premier paragraphe de la troisième strophe. En résumé, et pour être bref, succin, fidèle à l'esprit du texte et fiévreusement excité par le printemps, voici en avant première l'essentielle moelle. Après l'interdiction définitive du tabac dans les cigarettes, l'interdiction absolue de critiquer qui que ce fut sauf ceux qui ne le sont pas, l'interdiction de ne pas prendre absolument toutes les précautions, voici enfin qu'est imposée l'interdiction de présenter des hémorroïdes dans les lieux publics, où qu'ils soient, quoi qu'ils fussent et quoi qu'on en dise.

    L'hémorroïde reste un des fléaux majeurs de notre époque post moderne. Elle est généralement mal positionnée, inconfortable, gluante et visqueuse comme la bave du crapaud commun Bufo Bufo Bufo. Elle interdit la position assise, gène la sodomie et force la main de la pauvre victime de ce mal diabolique à gratter son fondement en société. De surcroît, elle freine l'usage des fauteuils dans les bars restaurants et de ce fait, limite atrocement le nombre de consommations, ledit consommateur n'ayant qu'une hâte : regagner son domicile pour s'oindre l'oignon de quelque onguent apaisant.

    Autant dire que le gouvernement a fait œuvre d'humanité, de bon sens et de vision à court, long et moyen terme.

    Restent quelques opposants des extrêmes droite, centre ou gauche. Ils ont prévu de manifester. Ils se rassembleront dans la rue du Quai.

    « Non au Cul Parfait Exigé », a déclaré non plus tard qu'hier sans même tenir compte de l'heure de décalage, le représentant de l'union des écoles de proctologie pour le progrès universel et le fondement harmonieux.

     

    Liberagneugneu, qui ne saurait vous cacher combien ces histoires lui cassent le cul, vous tiendra au courant des derniers évènements qu'une partie indigne de la presse cherche à garder secrets.

  • Commentaires

    1
    Samedi 25 Mars 2006 à 18:01
    Cul Parfait Exigé
    Quelle bande de faux culs. Je soutiens le neuneu qui se fait mal au cul pour son public. C'est beau l'esprit de sacrifice.
    2
    denis
    Dimanche 26 Mars 2006 à 12:13
    allez
    louya
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :