• déconseillé aux enfants, aux parents, et en fait à tous les autres

    La rédaction de Libéragneugneu, horrifiée par les drames pédophiles, décide de respecter une minute de silence.

     
    Bzzzz…parasite..bzzz
    Ici Yvon Anchiais, d’Enlefroque.
    La minute de silence, j’y pisse dessus. Et pas sans bruit encore… J’ai du débit, moi, madame, pas comme ces pelles à merde. Gneugneu de mes deux.. On vous glisserait pas une plume dans l’entrefesse dans cette équipe de sous culs . Moi, les enfants, je les ai mis au faf :
    « Ta maman s’appelle DDASS, et elle peut pas te blairer… Et ton père.. Tu vois, enfant intelligente, où se situe l’Afrique ? Oui ? Le Mali, la Cote d’Ivoire, l’Ethiopie. Bin il est né là bas. Il a eu sa circoncision à 3 ans, t’as qu’à calculer. Ca te dira son adresse...»
    Faut du parler vrai pour les enfants. Même ça, c’est gentil quand on pense à ce qui peut les attendre au coin du boiquet..
    Moi, je leur dis toujours :
    « Doigt qui gratte l’anus, ne vaut pas qu’on le suce.. »
    Ca parle.  La sagesse populaire, c’est du 100% exact, du qu’est vrai..
    Il faut qu’ils sachent, les innocents, les nains. La vie est dure, et ça commence très tôt. S’ils devaient compter sur Gneugneu pour entendre du vrai et capter de la vie… Ouarf…
    « Vaut mieux prendre ses désirs pour des réalités que son slip pour une tasse à café, dit le poète. »
    Il a pas tord, le goffiot
    J’vous l’dis, rêvez pas : seuls les cauchemars sont proches de la réalité, et les pires encore, ceux où on peut pas dégager ses jambes de l’eau, ceux où les cris s’étouffent dans la gorge, ceux où les couteaux perforent les bidons et la tripaille. Ceux où personne ne vous sauve à la fin, ceux où un petit garçon aux joues rondes qui zozote et crie manman peut déjà être vu comme outil sexuel et où une enfant grognon sortie du pieux est égorgée au matin blafard. Putain d’humanité glaireuse, je te conchie. N’approche pas mes gniards ou t’auras affaire…
    Allez, en attendant, il est où ce monsieur Bill Chguègue. Que je les vois un coup les putains d’étoiles.. Du bout du bout de la misère du tréfonds de la désespérance..

    Bzzzz.. .. gling. Enculé d’freebosc. Je vais te déboucher le fignard, moi..

     
    Merci, chers lecteurs, merci à tous d’avoir respecté... Qui ? Quoi ? Encore ce Bill… Ah mais il commence à m’enrhumer ce gangster. Faudrait voir à respecter.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :