• l'infiniment con

    Pouf, au poste de télévision, ils viennent de donner une émission bien captivante. Je suis resté comme hypnotisé, lorsque enfant je goûtais les plaisirs de l'ORTF. Captivé et terrifié...

    Le propos ? L'univers... Les corps célestes et leurs lois d'attractions incontournables, les galaxies, les planètes, les comètes, les étoiles, les confins des univers et les trous noirs. La gigantosité des masses et des forces .. Ah je ne sais rien à la science des planètes mais les démonstrations scientifiques me font leur effet. Sans mentir, les couilles m'en remontent.

    Songer aux univers infinis.

    L ??!?

    Première pensée : le grand ordonnateur. Dieu, tout le tremblement. Pourquoi pas, allez... Mais lequel ? J'ai un crucifix autour du cou, un Bouddha dans mon bureau, un Ganesh à mon plafond et la fée clochette sur l'épaule gauche. Voire en ce moment des Mahomet pleins les journaux. Remarquez la majuscule. Je ne voudrais rejoindre trop vite les espaces infinis.

    Quel est le bon Dieu ? Pas de réponse, hélas.

    Je poursuis donc ces cogitations admirables.

    Ces questionnements pascaliens...

    ..........

    Quelle angoisse, quel vide.

    « le silence éternel des espaces infinis m'effraie. »

     

    Petit humain trop humain de peu d'importance. Poussière de l'univers. Fraction de fraction du temps à l'échelle de la vie des univers, négligeable créature.

    L'avenir ?

    Collision avec une comète, aspiration par un trou noir. Cataclysmes, dessiccation des corps, disparition de toute forme de vie.

    Alors dans tout cela, les médiocrités sont bien moches, bien infimes.

    Je n'ai depuis ce soir que de hautes pensées, bien élevées, bien enlevées.

     

    Ah, songeai je en m'observant, existai je seulement  en regard de l'infini ?

    Que représentai je dans l'espace ?

    Possédai je seulement même une âme ?

    Qu'en adviendra t il dans 100 milliards d'années, après la disparition de Jupiter ou la fusion des univers ?

     

    Comment positionner mon gland en ces conflagrations planétaires ?

  • Commentaires

    1
    Jeudi 9 Février 2006 à 16:39
    Ouep
    faut consulter là (une voyante)
    2
    denis
    Jeudi 9 Février 2006 à 20:38
    irma
    où es tu? je ne vois pas le code pour envoyer les post...
    3
    Vendredi 16 Mai 2008 à 13:15
    Quel est le bon Dieu ? Pas de réponse, hélas.
    A ce sujet je me permets de laisser "Ora et Gad" un petit conte en 28 lignes. Cette production de longue haleine a demandé 30 ans de tâtonnements pour atteindre la limite de l'évolution du récit. Amicalement, Alain Cocarix Rio de Janeiro [Ipanema], Brésil
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :