• URGENT : DERNIERES NOUVELLES

    Monsieur El M. fait sauter sa charge de TNT dans un supermarché spécialisé dans le jouet et l'amusement des enfants. Monsieur D. décède brutalement durant son repas d'une rupture d'anévrysme.
    Question : lequel de ces deux personnages est il le moins vivant ? Lequel est le plus mort ?

     

    Burgaud l'avait évoqué dans sa conférence de presse du 2 02 06 : « j'irai jusqu'au bout du bout de l'extrémité définitive et rien ni personne ne sera épargné. ». Déjà, certains technocrates craignaient pour leur avenir et des stigmates de cette peur parsemaient leurs caleçons de soie. Hélas pour ces barons de l'état, Burgaud est passé à l'acte : il a tout cafté à sa mère, samedi, après le quatre heures, entre deux chocobn et son bol de banania.

    Je le dis comme je le pense : ça va chier dans les ventilateurs.

     

    Nous sommes en permanence abreuvés des noms de ces nazillons qui constituent le corps des islamistes : ramadan, alaoui, ben laden, al zarquaoui, ahmadinejad, mehmet von den grossen... On nous bassine avec leur criminelles associations : uoif, frères musulmans, al qaida, jama islamia...

    Sachons entendre les voix, certes dissonantes, de quelques humanistes français : tous les musulmans ne sont pas islamistes. Certains sont  démocrates et prônent l'égalité, la tolérance et la liberté. Multiples sont les organisations, innombrables leurs adhérents fidèles. Tiens par exemple... ben euh. 

    Le club des philatélistes fondamentalistes de Marseille sud, ou l'association des joueurs de bille d'agate du sud liban. Toujours en avant, à défendre les valeurs universelles de la pichenette et de la pince de crabe sur les calots.

     

    La rédaction de Liberagneugneu lance un grand concours destiné à remonter le moral de la jeunesse. Nous avons constaté combien certaines jeunes filles, âgées de 18 à 42 ans et 62 jours maximum, paraissaient tristes, inhibées et somme toute  peu enclines à donner du plaisir à un robuste compagnon, ce qui  ne fait qu'accroître l'exaspération de la population masculine et développe largement le sentiment d'insécurité dans les transports publics d'Ile de France.

    Aussi, dans un souci constant d'harmonie, Liberagneugneu vous propose, si vous le reconnaissez dans la rue, de lui indiquer discrètement de vous suivre en un lieu propice et de lui bouffer le poireau par la tète. Il sera aisément reconnaissable : il est plutôt allant, porte les ongles courts sur les gros orteils et revêt une culotte de dentelles à fleurs de la ligne Horizons 2000 en guise de chapeau. Quant à son age , il a tiré son premier coup à 14 ans. Faites le calcul vous mêmes.

    Vous le reconnaissez : mesdames, mesdemoiselles, à vos plumeaux.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :